Accueil du site
Accueil / La propriété familiale
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

La propriété familiale

À l’été 2020 ouvrira le Musée Champollion, Aux origines de l’égyptologie.

Acquise par le Département de l’Isère auprès des descendants de Jacques-Joseph Champollion-Figeac, frère aîné de l’égyptologue, la propriété familiale de Vif est l’objet d’un ambitieux projet de rénovation. Il repose sur la valorisation d’un fonds en grande partie inédit, à la forte cohérence patrimoniale. Le domaine familial comprend une maison bourgeoise, des dépendances et un parc de 2,5 hectares. Dans la maison, les descendants ont conservés décors intérieurs, objets personnels des frères Champollion, notes de travail, notamment des estampages de la pierre de Rosette, une importante bibliothèque et une abondante correspondance.

Sous les ombrages de Vif

Son histoire remonte au XVIIe siècle. En 1778, Pierre Berriat, notable grenoblois, acquiert le domaine et le transmet en 1807 à sa fille Zoé Berriat à l’occasion de son mariage avec Jacques-Joseph Champollion-Figeac. La propriété, devenue un bien Champollion-Figeac, se transmet en ligne directe jusqu'en 2001. En raison de sa carrière grenobloise de professeur et de chercheur, Jean-François Champollion passe de nombreux séjours chez son frère. Dans sa chambre et son bureau aménagés sous les toits, il consacre de longues heures à l'étude de la civilisation égyptienne.

 

Un lieu de mémoire

Cette maison, témoin d’une histoire exceptionnelle, est hautement symbolique du travail des deux hommes. Les descendants de Champollion-Figeac se sont transmis ce patrimoine et ont veillé à sa préservation. De nombreux éléments de décor à caractère historique ou anecdotique, les intérieurs meublés, les portraits de familles, les souvenirs personnels… ici tout évoque le souvenir de Jacques-Joseph et Jean-François.

Partager cette page